NL      FR      EN Musée     Enfants     Réservations     Histoire de la frite     A l'école
Frite & Co     Recettes     Friture sous la loupe     Projets
 
Accueil
Heures d'ouverture
    Prix
Plan d'accès
Visites en groupe
Presse & Média
Liens
Contact

Nouveautés
Pays

  Frietmuseum on Facebook
 
 

Le musée

Incroyable mais vrai, il n’existait à ce jour aucun Frietmuseum ou musée de la frite au monde, et le Frietmuseum de Bruges est donc le seul et unique musée de la frite.

Ensemble avec le bon chocolat belge, la frite belge est certainement le produit qui caractérise le plus le savoir-vivre du belge. Au fil des années, la frite est devenue un produit qui s’est répandu dans le monde entier et qui fait le bonheur des grands et des petits dans pratiquement tous les pays et nous pouvons donc être fiers que la frite est un produit né en Belgique.

Il était dès lors, non seulement normal, mais même indispensable que le premier musée de la frite s’ouvre en Belgique.

Les questions le plus souvent posées sont :

« Quelle est l’origine de la pomme de terre ? »
« La frite est-elle née en Belgique ? »
« Quel est le secret d’une bonne frite ? ».

Le Frietmuseum – Brugge apporte une réponse à toutes ces questions et bien d’autres encore.

C’est un musée didactique qui explique l’histoire tant de la pomme de terre que de la frite et des différents condiments qui l’accompagnent habituellement et qui est installé dans la Saaihalle, un des plus beaux bâtiments de Bruges, ce qui en augmente encore l’attrait touristique.

Le musée de la frite, Het Frietmuseum, de Bruges est ouvert tous les jours de 10 à 17h.

Le rez-de-chaussée du musée montre l’histoire passionnante de la pomme de terre qui trouve son origine au Pérou et qui commence il y a plus de 10.000 ans.

Au premier étage, le visiteur découvrira l’historique de la frite et son origine belge, qu’il pourra déguster au sous-sol dans les caves médiévales du bâtiment.

Le Frietmuseum complète harmonieusement l’offre des musées de la ville de Bruges et permet au visiteur de découvrir les origines d’une des grandes spécialités belges, dont nous sommes tous fiers : la frite.

Le musée est une création des familles Cédric et Eddy Van Belle qui ont déjà à leur actif à Bruges le musée du chocolat belge, Choco-Story, et le musée de l’éclairage domestique, Lumina Domestica.

La Saaihalle

Ce magnifique bâtiment, qui date du 14e siècle, dont un certain nombre de vestiges originaux ont traversé le temps et ont donc pu être préservés, est aussi le bâtiment le plus ancien de Bruges comportant une date sur la façade.

Il est composé de deux parties. Une première partie construite à la fin du 14e siècle et datant plus précisément de 1399, est le bâtiment dans lequel la ville de Gènes avait abrité sa représentation commerciale à Bruges et où ses représentants logeaient et stockaient aussi les produits qu’ils importaient de Gènes et commercialisaient à Bruges.

Un deuxième bâtiment a été annexé au 15e siècle, construit pour le Consul de Gènes.

Bien que l’intérieur présente des étages différents, les deux bâtiments ont progressivement été utilisés sous forme d’un ensemble, ce qui permet aujourd’hui de créer un intéressant circuit pour le musée de la frite.

Une brochure dédiée spécifiquement au bâtiment peut être obtenue auprès du Frietmuseum sur demande.

Il est intéressant de noter que non seulement la ville de Gènes avait une représentation commerciale à Bruges, mais aussi Venise et Florence. Les trois bâtiments entouraient l’établissement appartenant à la famille Van der Beurse, où les commerçants se réunissaient.

Ils allaient chez Van der Beurse et probablement par facilité c’est devenu à la Beurse et c’est ainsi que le mot beurs, bourse, bolsa, borsa est né et s’est répandu dans presque toutes les langues.

Les travaux d’aménagement ont duré un an et demi. La façade a été soigneusement nettoyée et restaurée. Les châssis et portes ont été repeints. Et à l’intérieur les aménagements de sécurité et de protection ont été installés.

Eddy Van Belle explique le choix du bâtiment pour y abriter le Frietmuseum.

La Saaihalle est un des joyaux de la ville de Bruges. Ce bâtiment qui remonte au 14e siècle est non seulement un bâtiment qui recèle encore beaucoup de vestiges de l’époque, mais c’est aussi le bâtiment à Bruges comportant sur sa façade la date la plus ancienne .

Ce bâtiment méritait donc d’échapper aux aménagements  importants qu’aurait certainement nécessité un éventuel autre emploi, qu’un musée .

En effet, nous n’avons pas touché à l’aménagement interne pour créer le circuit de visite.

C’est un des grands avantages de notre projet, qui a permis de mettre ce magnifique bâtiment en valeur, non seulement au niveau de sa façade, mais aussi son intérieur, qui sera ainsi visité par de nombreuses personnes.